projets de recherche

PASSION

Présentation du projet

Le projet s’inscrit dans le cadre de la feuille de route du plan de l’Etat pour le « Navire Ecologique », en conformité avec la feuille de route du CORICAN « Passerelles Intelligentes ». En cohérence avec les axes de l’Appel à Projet de l’ADEME, le projet PASSION répond aux problématiques suivantes pour le navire :

Amélioration de la sécurité de la navigation et de la sûreté

Réduction de consommation en énergie

Efficience des processus de production

Diffusion à bord des nouvelles technologies de l’information répondant aux axes précédents L’objectif du projet est de concevoir, développer et valider une passerelle intégrée de navigation. 

La démarche se caractérise par les éléments suivants :

Une approche intégrée de l’ensemble de la chaine de navigation, des senseurs aux consoles fonctionnelles (ECDIS, ARPA..). Les problématiques d’infrastructure réseaux et de communication font également partie intégrante de PASSION.

Des choix d’architectures modulaires, et des interfaces conformes aux futurs standards d’interopérabilité en cours d’élaboration par l’OMI. La passerelle PASSION pourra ainsi s’adapter à un grand nombre des configurations bord. Comme expliqué par la suite, deux catégories de navires sont initialement ciblées (navires à passagers et navires de support Offshore), mais la passerelle sera adaptable, moyennant modification, pour d’autres types de navires 

Une concentration des développements vers des solutions à forte valeur ajoutée. Nous concevons la passerelle PASSION comme un outil d’aide à la décision et à l’exploitation du navire. Ce système permet de corréler les données issues des différents équipements, de fusionner les données des capteurs bords pour permettre une compréhension multicritères d’une situation, de hiérarchiser de manière pertinente et ergonomique les informations à présenter à l’opérateur en passerelle.

L’utilisation des dernières technologies d’interface. Le projet PASSION se veut précurseur dans l’application de nouvelles technologies issues des domaines aéronautique et automobile à des systèmes du monde maritime. Les technologies sélectionnées se distinguent par un niveau de maturité technologique compatible d’une mise sur le marché dès la fin du projet.

Enfin le prototype « iron fish » issu du travail des membres du consortium sera installé dans le CESIM (Centre d’expérimentation des systèmes innovants maritimes), sur le site du Havre de l’ENSM. Un environnement virtuel conçu pour stimuler l’iron fish par le biais d’interfaces spécifiques permettra au cours d’une campagne intensive de tests de valider les concepts développés. Ultérieurement, ce démonstrateur, vitrine technologique de l’industrie maritime française, offrira aux industriels un banc d’essai pour leurs équipements de passerelle.

Durée du projet : septembre 2016 à décembre 2019

Rôle de l’ENSM

Analyse du cycle de vie du système,
Participation ergonomie,
Expertise des usages métiers et coordination des groupes experts,                                               Elaboration de référentiels de formation spécifiques,
Accueil du démonstrateur,
Conception et gestion

Vidéos

partenaires

 

financement

CONTACTS

Chef de projet: Jean-Pierre Clostermann                                  

Equipe projet: Gersende le Dimna     Tabatha Thiebaut Rizzoni

Projets de recherche ENSM