Recrutement d’enseignants STCW

Partager l'article

L’ENSM recrute enseignant(e)s STCW

La forte activité du secteur maritime génère des besoins d’officiers dans le monde entier.

Pour satisfaire la demande des armateurs français et former les officiers de la marine marchande de demain, l’ENSM va augmenter sensiblement le nombre de ses élèves et recrute des enseignants permanent(e)s et vacataires diplômés ENSM et ENMM, officiers ou jeunes retraités au Havre, Saint-Malo, Nantes et Marseille.

Spécialités recherchées* : sciences nautiques, construction, exploitation, sécurité, électricité, électronique, automatique.

Enseigner à l’ENSM

Temps plein : 384 heures de cours réparties sur 39 semaines d’enseignement, soit 10 à 20 h de face à face pédagogique par semaine, plus temps de préparation et participation à la vie de l’École. Possibilité temps partiel.
Congés scolaires
 : l’année d’enseignement compte 39 semaines.

Détachement à terre : l’article 5.7 de la convention collective permet aux officiers de la marine marchande d’enseigner à l’ENSM jusqu’à 4 ans avec maintien du régime ENIM.
Retraite ENIM : compatibilité, temps partiel ajustable pour maintien des droits à la retraite de l’ENIM

Formation à la pédagogie : réduction de la charge d’enseignement la première année (300 heures maxi), formations adaptées, intégration dans l’équipe pédagogique au sein des unités d’enseignement, tutorat.

Élèves concernés : étudiants en formation initiale postbac monovalente et polyvalente, marins expérimentés en formation professionnelle et stagiaires de la formation continue.

Recherche : possibilité de s’impliquer dans des projets innovants sur la sécurité et la décarbonation.

Participation au recrutement des élèves

Conditions d’emploi : CDI, salaire selon grille en fonction de l’expérience.

Vacataires STCW  : jusqu’à 192h / an

Equipements pédagogiques :

L’ENSM possède des équipements pédagogiques de pointe. Un programme d’investissement fléché en garantit le renouvellement et l’amélioration continue.

Sur les sites, on trouve des simulateurs modernes et récents très bien entretenus, pour la navigation, la machine, les chargements, le positionnement dynamique, les radars, le SMDSM. Chaque site dispose de salles de TP en génie mécanique et génie électrotechnique

L’Ecole dispose également d’équipements rares comme le Ship-in-School, simulateur intégré pont-machine et la salle TP haute-tension du Havre, la passerelle et la centrale vapeur de Marseille, unique en France.

*1 : Sciences Nautiques – SNA

– Instruments de navigation, ECDIS, navigation en zone polaire et dans les glaces, routage météorologique, tenue du quart en passerelle, incertitude sur la position, planification de la traversée, opérations SAR, navigation dans les conditions météorologiques particulières

– Théorie de la manœuvre, pratique des différentes manœuvres (accostage, appareillage, mouillage, prise de coffre, ship-to-ship, manœuvres d’urgence, échouage/déséchouage au bassin, etc.), manœuvre du navire dans les glaces.

– Météorologie, océanographie.

2 : Construction, Exploitation, Sécurité – CES

– Structure de coque et inspections, construction des navires, refitting, déconstruction.

– Exploitation des différents types de navire (vrac liquide, vrac solide, conteneurs, transport des marchandises dangereuses, etc.)

– Anglais technique, anglais maritime, anglais du droit et du commerce, SMCP.

3 : Electricité, Electronique, Automatique – EEA

– Electronique de puissance, propulsion électrique, conversion de fréquence, IGBT, MLI, moteurs dodécaphasés, particularités des moteurs électriques de propulsion, pollution harmonique.

– Production, distribution de l’énergie électrique, distribution de secours, protection des moteurs.

– Particularités marine des matériels électrotechniques.

– Maintenance des matériels électriques et électrotechniques des navires, diagnostic et dépannage, lecture de plans (appareils de levage, grues, ascenseurs, cuisines, installations de vie, etc.).

– Maintenance des matériels électroniques des navires (radar, GPS, centrale inertielle, compas, loch, sondeur, anémomètre, pilote automatique, centrales d’alarmes, SMDSM, Inmarsat, etc.).

– Automatique (identification et réglage des boucles de régulation et d’asservissement, PID, filtrage de Kalman, etc.).

– Automatismes, contrôle-commande des équipements machine (moteurs de propulsion 2T et 4T, turbines à gaz, installations frigorifiques, séparateurs, chaudières, etc.).

– Automates programmables industriels, supervision, SNCC.

– Capteurs (mesure de niveau, débit, couple, force, convertisseurs pneumatiques, etc.) et actionneurs.

Contact : recrutement@supmaritime.fr

Télécharger la fiche de poste

Partager l'article

Articles récents

Recrutement d’enseignants STCW

Lire plus

Mémoires DESMM 2022 

Lire plus

Cérémonie de fin d’études OCQPI / Capitaine 3000 – 2022

Lire plus