Sujet de thèse

Impact de la fatigue

titre de la thèse

Impact de la fatigue sur la physiologie et la cognition de l’officier de quart

Présentation du projet

Dans la marine marchande, l’officier chargé de la conduite des navires travaille assez souvent en horaires décalés, de jour et de nuit avec un rythme travail‐repos parfois très fatigant, ce qui génère une baisse de la vigilance et des performances dégradées. Le projet propose d’évaluer et de restaurer la vigilance de l’officier sur la passerelle afin de prévenir les risques d’accidents liés à l’hypovigilance en situation de privation de sommeil.

Basé sur des études de terrain et sur des expérimentations réalisées sur le simulateur MARINS, ce projet nourrit deux objectifs :

  • déterminer les variables physiologiques permettant de monitorer la vigilance de manière suffisamment discriminante afin de détecter les niveaux de vigilance problématiques du point de vue de la sécurité en mer ;
  • tester des solutions de retour à un niveau de vigilance de l’opérateur suffisant pour améliorer la qualité de la prise de décision et diminuer le risque de perte de contrôle de la situation par défaillance humaine.

La performance de navigation et l’impact de l’hypovigilance sur le comportement de l’officier de quart face à des dysfonctionnements soudains ou progressifs dus à des attaques de type cyber seront évalués. Nous chercherons à déterminer quel capteur ou quelle fusion de capteurs permet de prédire au mieux les baisses de performances dues à l’hypovigilance. Par la suite, des contremesures à l’hypovigilance seront testées. Elles se déclencheront en cas de détection de niveau d’éveil critique. La performance de l’opérateur en situation de d’hypovigilance sera comparée avec et sans ces contremesures pour en évaluer l’efficacité.

Partenaires

ENSM (Ecole Nationale Supérieure Maritime)

Laboratoire INSERM U 1075 COMETE

CV du doctorant

Psychologue‐Ergonome, Doctorante en Sciences et technologies des activités physiques (INSERM U 1075 COMETE en partenariat avec l’ENSM)

Présentation
Mon travail de thèse s’intéresse à l’impact de la fatigue sur la physiologie et la cognition des officiers qui prennent en charge la conduite des navires de commerce. Ces travaux visent à caractériser et à prévenir l’impact de la fatigue sur les performances de l’officier de quart en testant des contremesures pouvant être mises en place directement dans le contexte de l’activité.

Formation
Master 2 Ergonomie et Psychologie des Facteurs Humains (Université de Rennes)

Expérience
Mission d’enseignement à l’UFR STAPS (L2) : TD régulations physiologiques‐chronobiologie
Ergonome IHM en industrie, Cheffe de projet

Mots‐clefs
Ergonomie cognitive – chronobiologie – physiologie – facteurs humains

CONTACTS

Claire GIOT – claire.giot@supmaritime.fr

Co-encadrant :
Jean-Pierre CLOSTERMANN – jean-pierre.clostermann@supmaritime.fr

Sujets de thèses