TinyHouse – Les Abers

Partager l'article

Équipe du projet

Deux étudiants en DESMM du site de Nantes de l’ENSM, Maxime GRILLON et Sofian MERABIHA ont réalisé le projet de construire une « Tiny House », petite maison ossature bois sur une remorque autonome en eau et en électricité.
Equipée de panneaux photovoltaïques associés à une gestion de la production/consommation intuitive, elle dispose également d’un réservoir permettant de récupérer l’eau de pluie avant de la filtrer pour la rendre potable. Elle permet d’accueillir jusqu’à 5 personnes pour manger et dormir.

La tiny house est actuellement installée en bord de Loire à proximité de l’ENSM et habitée par un des étudiants. Elle partira en fin d’année en direction des Alpes afin d’être testée en condition hivernale.
Ce défi de l’auto-construction réalisé en quatre mois a été rendu possible grâce aux connaissances techniques « maritimes » de nos deux étudiants acquises tout au long de leur formation à l’Hydro mais également grâce à une bonne dose de motivation.

Présentation du projet

projet eleves ensm tinyhouse les abers 3

 » Une « tiny house » est une petite maison en bois construite sur un châssis de remorque. Le concept, vieux de plusieurs décennies, est originaire des États-Unis. Les récentes crises économiques ainsi que la prise de conscience écologique générale a favorisé le renouveau de ces habitats alternatifs plus abordables, plus mobiles mais aussi plus respectueux de l’environnement. Leurs succès amène aujourd’hui de plus en plus de constructeurs en France et ailleurs, amateurs comme professionnels, à se lancer sur cette voie.

Séduits par le défi de l’auto-construction, nous voulions prouver qu’il était possible de concevoir et réaliser une tiny house à trois personnes en moins de quatre mois, en comptant uniquement sur les différents réseaux d’apprentissage et d’aide, sur nos connaissances techniques «maritimes» et surtout sur une bonne dose de motivation !

L’innovation   principale    caractérisant   notre modèle est l’autonomie en eau et en électricité, en ne sacrifiant rien au confort. Pour cela, nous l’avons équipé de panneaux photovoltaïques associés à une gestion de la production/consommation connectée et intuitive. De plus, un réservoir permet de récupérer l’eau de pluie avant de la filtrer pour la rendre potable. Ce prototype dispose également d’un circuit de gaz, de toilettes sèches et d’un bac de phytofiltration pour le traitement des eaux usées. L’habitabilité n’est pas en reste, puisque l’on peut y accueillir confortablement jusqu’à 5 personnes.

Notre tiny house, construite dans le Finistère et baptisée « Les Abers », est aujourd’hui habitée par Maxence à Nantes, en bord de Loire. Elle partira probablement en direction des Alpes cet hiver afin d’y être testée en conditions froides. Nous espérons ainsi pouvoir partager et faire découvrir notre projet à un maximum de personnes, et pourquoi pas, si elle répond à toutes nos attentes en terme d’autonomie et de confort, continuer sur le chemin de la construction de tiny houses ! « 

Caractéristiques d’une tinyhouse

Poids : 3500 kg
Dimensions hors-tout (L x l x h) : 5,50 x 2,55 x 4,10 m
Surface totale : environ 24 m²
Couchage : 5 personnes
Équipement/Confort :
– Poêle à gaz – Réfrigérateur, Gazinière 4 feux, Four – Chauffe-eau gaz instantané – Toilettes sèches, Douche, Lave-main – Mezzanine lit double, Mezzanine lit simple, Séjour convertible en lit double – Terrasse amovible – 2 grands coffres de rangement extérieurs- 2 bouteilles de propane
– Récupération et filtration de l’eau de pluie – Capacité réservoir d’eau : 650 litres
– Puissance panneaux photovoltaïques : 630 W – Capacité batteries :300 Ah
Traitement des eaux grises par bac de phytofiltration.

Revue de presse

– Ils créent « Aber Wrac’h », un logement autonome et connectéjActiv.Ouest-France, le 12 octobre 2016
– A Nantes, leur maison est mobile, autonome et connectée ! – Saint-Nazaire/Maville, le 10 octobre 2016

 

Partager l'article

Articles récents

Nouvelle formation ENSM : Officier électrotechnicien – ETO

Lire plus

Dominique Follut nommé directeur de la Recherche

Lire plus