Colloque sur l'Histoire de l'enseignement maritime 

 

Journées d'études les 28-29 octobre 2011, au Havre, sur l’histoire des sciences maritimes et de leur enseignement du XVe siècle au début du XXe siècle.

Dans le cadre d'une collaboration entre l'Ecole nationale supérieure maritime, l'Institut français de la merl'Université du Havre et le Centre François Viète de l'Université de Nantes, cette journée d'études souhaite s'interroger sur l'enseignement des sciences maritimes dans une perspective diachronique, du XVe au XXe siècle.

Alors que le service public de l’enseignement maritime en France est actuellement en pleine mutation, avec en particulier la création récente de l’Ecole nationale supérieure maritime, lointaine héritière des écoles d’hydrographie, il est intéressant de se remémorer les grandes étapes de sa lente construction et de mettre en évidence les choix structurants qui ont été réalisés au cours des siècles, en partageant ces connaissances historiques avec le public et les acteurs actuels du monde maritime et portuaire.

En echo au colloque « Entre ciel et mer » qui s’est tenu à Nantes en 2010, seront abordés :
• les motifs qui ont décidés de la création de ces établissements ;
• les influences qu’ils ont subies ;
• les besoins auxquels ils ont répondu.

Cette histoire, au sujet de laquelle l’abbé Albert Anthiaume publia de nombreux ouvrages, tel Evolution et Enseignement de la science nautique, En France et principalement chez les Normands (1920), permettra de jeter de nouveaux regards sur le développement actuel de la baie de Seine et de l’axe Seine.

Au cours de ces journées, le public sera initié à l’utilisation et à la comparaison de divers instruments nautiques (Quartier de Davis, Arbalète (bâton de Jacob), astrolabe, sextant...).

Les anciens élèves de l’hydro du Havre seront invités à faire partager leurs témoignages (scolarité et itinéraire professionnel) et à apporter des livres, manuels, photos, cartes, instruments nautiques, affiches d’époque…, qui seront exposés.

Les actes seront publiés dans la Revue maritime de l’Institut français de la mer.

A titre indicatif, quelques exemples de communications :
• les cartographes anciens ;
• l’astronomie et les observatoires au service des marins ;
• la formation scientifique des marins : marine militaire (Collège royal), Marine marchande (écoles d’hydrographie et de commerce, en particulier du Havre et de Dieppe), formation professionnelle maritime (pêche) ;
• les besoins politiques, économiques et sociaux, et structures d'enseignement maritime ;
• les navires écoles de la Marine marchande.

Imprimer E-mail

.   .   .   .

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.