Candidats d’Outre-mer

GUADELOUPE

Témoignages 

Julien, originaire des Abymes

Julien a vécu dans la ville des Abymes en Guadeloupe, jusqu’à ce qu’il intègre l’ENSM. Il a obtenu son BAC au lycée Charles Coëffin de Baie-Mahault.

Il a connu l’ENSM à la suite de recherches sur internet. «C’est en arrivant au lycée que j’ai compris que je voudrais être officier. Un métier de responsabilités qui mêle les connaissances techniques au voyage et dépourvu de toute routine» se souvient l’élève actuellement en 3ème année, en filière polyvalente.

Pour Julien dont les études se déroulent bien, «l’ambiance à l’école est chaleureuse et il fait bon vivre à Marseille. J’arrive jusque là à rentrer en Guadeloupe en été, et je me déplace dans d’autres villes pendant les petites vacances. Personnellement je dois admettre bien vivre l’éloignement mais je conçois que ce n’est pas facile pour tous.»

Conseil de Julien aux lycéens de Guadeloupe :
«C’est une école qui voit passer des étudiants de tous horizons, l’Outre-Mer compris. Il ne faut pas hésiter à postuler. La formation est enrichissante et les débouchés sont nombreux. De plus, il ne faut pas oublier que les territoires ultramarins sont un atout pour le rayonnement de la France, sur le plan mondial.»

 

Mael, 21 ans, originaire de la Guadeloupe

«J’ai effectué mes années lycée au lycée Jardin d’Essaie (Les Abymes). Mon père qui est également officier de la marine marchande, m’a transmis sa passion pour la mer depuis tout jeune. Personnellement, je ne me voyais pas faire autre chose.

La Guadeloupe est un archipel où la mer devrait constituer un atout majeur. A cause justement de notre insularité, nous avons régulièrement des approvisionnements via le transport maritime de produits provenant d’Europe. J’ai pensé que ça pouvait être un secteur porteur, c’est pour cela que je me suis tourné vers cette voie.

Je suis actuellement en troisième année. Je rentre au pays généralement pendant les grandes vacances pour profiter de l’été, voir les amis et la famille surtout.

Les études se passent de manière correcte, je n’ai pas rencontré de problèmes particulier d’intégration. Durant les vacances, je rends généralement visite à des amis ou famille résidant sur le territoire.

Il n’y a pas de difficultés propres sauf la recherche de logement lorsqu’on n’est pas encore sur place, à cause du décalage horaire pour les appels, et de l’impossibilité de visiter les appartements.

Les lycéens de Guadeloupe et plus généralement d’Outre-Mer, ne doivent pas être effrayés a l’idée de quitter le pays à court, moyen ou long terme. Même si pour certains ça peut être dur psychologiquement, à cause de l’éloignement de la famille proche, on s’y fait très rapidement.»

 

DEVENIR OFFICIER DE LA MARINE MARCHANDE

Pour la formation officier de première classe de la marine marchande-Ingénieur de l’ENSM, les épreuves sont du niveau Terminale scientifique. Les études durent 5, 5ans. Les trois premières se font à Marseille.
Pour la formation d’officier chef de quart machine / chef 8000kW, la scolarité dure 3 ans à Saint-Malo.
Les concours d’entrée se déroulent mi-mai 2018 dans les sites ENSM, à Bordeaux et dans les DOM TOM.
Les inscriptions aux concours pour l’année scolaire 2019-2020 seront ouvertes sur ce site de fin janvier à fin mars 2019.

Pour la formation officier chef de quart passerelle international, le recrutement se fait sur dossiers.
L’ENSM propose aux candidats n’ayant pas le niveau suffisant une classe d’intégration à la formation OCQPI : admissions sur dossiers.
Les élèves de l’ENSM peuvent obtenir des bourses d’études

 

Voir nos formations