• Accueil
  • Actualités
  • Victorien Erussard, ancien élève et capitaine du projet "Energy Observer"

Victorien Erussard, ancien élève et capitaine du projet "Energy Observer"

Victorien Erussard, à bord d'Energy Observer (à gauche)

Victorien Erussard, ancien élève ENSM (à gauche), capitaine du projet "Energy Observer", premier navire capable de produire son propre hydrogène.

Édouard Philippe et Nicolas Hulot à bord d'« ENERGY OBSERVER » à Saint Malo

Le Premier ministre Édouard Philippe et son ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, ont embarqué ce vendredi 25 août après-midi sur le catamaran Energy Observer, conçu comme un laboratoire flottant des énergies renouvelables. Ils ont navigué une heure en baie de Saint-Malo avant de donner un point presse.

« Les technologies expérimentées à bord d’ « Energy Observer » ne sont pas encore finalisées mais ce sont des solutions crédibles, a apprécié le Premier ministre. Et c’est cette aventure technologique et industrielle qui nous intéresse. En effet, nous ne savons pas encore quelle technique va supplanter les autres, ce sera peut-être une solution multiple, comme le propose « Energy Observer », mais il est important d’encourager l’innovation. »

Il a également concédé, comme Nicolas Hulot, qu’il était encore « souvent difficile de franchir la marche de la mise en route industrielle de ces énergies renouvelables », tout en indiquant que le gouvernement était dans son rôle en encourageant les initiatives celle de ce navire.

Lire l'article complet "Édouard Philippe et Nicolas Hulot à bord d'ENERGY OBSERVER à Saint Malo" sur Le Marin - 25/08/2017

Energy Observer: des perspectives "assez incroyables" pour la filière hydrogène (E. Philippe)

Energy Observer, premier bateau capable de produire son propre hydrogène à partir de l'eau de mer et des énergies renouvelables, ouvre des perspectives "assez incroyables" pour la filière, a déclaré vendredi le Premier ministre Edouard Philippe à Dinard (Ille-et-Vilaine).
Après avoir navigué dans la baie de Saint-Malo à bord du catamaran expérimental accompagné de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, Edouard Philippe a salué, lors d'un point presse organisé dans le port de plaisance de Dinard, "un bateau incroyablement innovant (...) qui inspire".

"C'était une très bonne façon de découvrir les perspectives assez incroyables de la filière hydrogène. On voit le potentiel considérable qu'il peut y avoir en matière de (...) transformation des transports et d'utilisation des sources d'énergie", a-t-il souligné, ajoutant que "la question est la façon dont on le produit".

L'hydrogène contient jusqu'à trois fois plus d'énergie par unité de masse que le gazole et 2,5 fois plus que le gaz naturel. De plus, sa combustion ne rejette ni CO2 ni particules fines, mais il est aujourd'hui produit à 96% à partir d'énergies fossiles. L'objectif d'Energy Observer est de montrer qu'il peut être produit à partir d'énergies renouvelables, solaire et éolienne.
Outre 130 m2 de panneaux photovoltaïques, le bateau intègre deux éoliennes à axe vertical, une aile de traction ainsi qu'une pile à combustible pour produire de l'électricité à partir de l'hydrogène stocké.

Lire l'article complet "Energy Observer: des perspectives "assez incroyables" pour la filière hydrogène (E. Philippe)" sur Marines et Océans - 25/08/2017

Suivre l'actualité d'Energy Observer sur leur page Twitter, leur page Facebook et le site officiel du projet.

 

Imprimer E-mail

.   .   .   .

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.