Photo de la première promotion OCQPI lors de la remise des diplômes

Première promotion OCQPI à l’ENSM

Photo de la première promotion OCQPI lors de la remise des diplômes

Lundi 28 mai 2018, les élèves de la première promotion de la formation d’Officier chef de quart passerelle international (OCQPI), créée au Havre en 2015, ont été mis à l’honneur par l’Ecole nationale supérieure maritime (ENSM), au cours d’une cérémonie de fin d’études.

En créant un cursus monovalent pont, visant des embarquements sous pavillons étrangers à la croisière, au yachting et à l’offshore, l’ENSM prenait le pari de former en trois ans, des officiers parfaitement bilingues. Dans un second temps, elle consolidait leur parcours avec un double diplôme : l’OCQPI est également capitaine 3000.

Des vingt « pilots » recrutés il y a trois ans, treize terminent la formation cette année, sans redoublement.  Ils embarquent dans les prochaines semaines, chez Costa, Aida ou Ponant à la croisière, en Afrique, au Pétrole et sur des navires sous pavillons étrangers des plus grands armateurs français.

Le président du conseil d’administration de l’ENSM, ceux des Clusters Maritimes Français et de la Fédération Française des Pilotes Maritimes, les associations maritimes, les professeurs et les parents des élèves ont partagé un moment de fierté autour de ces nouveaux officiers de la marine marchande.
En rappelant que l’avenir de l’OCQPI est prometteur, avec la multiplication des relations avec des acteurs internationaux du shipping et du yachting, Patrice Laporte, directeur général de l’Ecole a déclaré aux élèves: « Vous êtes des pionniers de notre développement international et maintenant vous en êtes aussi des ambassadeurs de l’ENSM. De vos succès naitront des vocations. »

Représentant de la ville du Havre, de la CODAH et de la région Normandie, Jean-Baptiste Gastinne a rappelé le soutien des collectivités à l’Ecole, et dit sa satisfaction de l’ouverture à l’international de l’ENSM et de son implication dans le Campus havrais.

En 2017, 52 candidats se sont présentés pour suivre la formation. Ils sont 108 en 2018, ce dont tous les participants à la cérémonie de fin d’études, se félicitent.

Imprimer E-mail

L'équipe ENSM havraise de rugby à Cardiff

L'équipe ENSM havraise de Rugby à Cardiff

L'équipe ENSM havraise de rugby à Cardiff

L'équipe ENSM havraise de rugby a été invité à participer au tournoi de Cardiff, au Pays de Galles.
L'ENSM n'a malheureusement pas pu se qualifier, au vu du niveau élevé de la compétition, mais les Gallois ont apprécié le déplacement des joueurs et les ont invité à renouveler l’expérience l’année prochaine.

Les élèves remercient Brittany Ferries pour son soutien actif de l'équipe.

Imprimer E-mail

Equipe de Rubgy ENSM au TOSS Supelec

TOSS à Centrale Supélec / Tournoi de Beach Volley au Havre

Equipe de Rubgy ENSM au TOSS Supelec

Retour sur le week-end passé (12 et 13 mai 2018) par les élèves de l’ENSM au TOSS, le plus grand tournoi omnisport étudiant de France, se déroulant sur les sites de Centrale Supélec et de Polytechnique à Gif-sur-yvette.

Ils étaient 29 sportifs de l’ENSM du Havre à avoir fait le déplacement à Gif-sur-yvette pour représenter leur école au milieu des 4000 étudiants en provenance de la France entière. Les pilots et leurs anciens ont portés haut les couleurs de l’ENSM, de VINCI Energies et de l’Association Hydros lors des différentes compétitions dans lesquelles ils se sont présentés.

Le meilleur résultat revient au tandem mixte Pierre et Adèle, engagé en raid. Ils terminent l’épreuve de qualification en deuxième position et courent pour la finale le lendemain. Malgré une belle performance durant la partie course à pied lors de laquelle ils raflent la première place, une erreur de jugement pendant la course d’orientation les fait terminer en troisième position. Félicitations à eux pour ce très beau résultat !

L’équipe de rugby n’a pas démérité durant la phase de poule et échoue aux portes de la qualification en finissant troisième de son groupe, notamment après une belle victoire sur l’équipe de Clermont.
La chance n’a pas été du côté des rugbymen qui tombent sur deux équipes solides lors des phases de qualification. Ils reviendront encore plus forts l’an prochain pour améliorer leur résultat !

Du côté des pongistes, les résultats ont dépassés toutes les attentes avec notamment la douzième place au classement général de Quentin, qui termine également deuxième de la consolante. Parmi les soixante-quatre participants, Alexandre réussit également à atteindre le stade des qualifications mais échoue en seizième de finale. De son côté Guillaume, malgré une bonne phase de poules n’a malheureusement pas réussit à se qualifier.

L’équipe de football ne s’est malheureusement pas non plus qualifiée pour les phases finales. Malgré les défaites encourageantes, les footballeurs ont su garder un état d’esprit exemplaire. La traditionnelle bonne humeur des marins a été remarquée par tous et a contribué à la bonne ambiance régnant sur la pelouse.

En escalade, Clélia termine huitième fille de l’épreuve d’escalade de difficulté, et s’est qualifiée pour l’épreuve d’escalade sur bloc le lendemain. Malgré un réveil difficile et des avant-bras fatigués par l’épreuve de la veille, Clélia réalise une très belle performance en terminant septième fille ex-aequo. Bravo à elle !

Une partie de l'équipe ENSM au TOSS Supelec

Les 29 étudiants de l’ENSM ont vécu un week-end haut en couleurs, dans lesquelles les valeurs de la marine marchande se sont mélangées aux valeurs sportives. Même si certaines écoles ont fait le déplacement avec une délégation de plus de 200 élèves, les marins, anciens comme pilots, ne sont pas passés inaperçus. Ils ont su donner de la voix lors des concours de chants dans le self, transmettre leur bonne humeur et leur sens de la fête sur l’ensemble du campus la journée comme la nuit.

Après ce week-end extraordinaire, une seule phrase revient en boucle dans la bouche de nos sportifs : « Vivement l’an prochain ! ».

Les élèves remercie l’ENSM, VINCI Energies, ainsi que l’Association Hydros de les avoir soutenus, car ce projet n’aurait pas été une telle réussite sans leur précieuse aide.

Imprimer E-mail

Merchant Marine Officer in engine room

Centrale Nantes, l’Ecole navale et l’ENSM créent un Mastère Spécialisé « Cycle de vie du navire » : le MS LICAS

Merchant Marine Officer in engine room

 

Dans le cadre de leur collaboration en recherche et formation, Centrale Nantes, l’Ecole navale et l’ENSM proposent en octobre 2018 un Mastère Spécialisé dans un domaine en émergence, le cycle de vie du navire : le Mastère Spécialisé « Life Cycle Assessment of Ship (MS LICAS) ».

De la conception à la construction, au cours de l’exploitation, lors du retrait du service, avant la déconstruction et le recyclage d’un navire, la prise en compte de l’impact environnemental de la vie du navire devient essentielle pour répondre aux nouvelles contraintes règlementaires.

Les entreprises des marines de pêche, commerce, service, plaisance, scientifique et la marine nationale, doivent se renforcer d’experts capables d’évaluer l’impact environnemental et  proposer des procédures et des actions qui en réduisent les effets.

Les objectifs du MS LICAS sont de former des experts du cycle de vie du navire, compétents en recherche et développement et en gestion de projets. Les diplômés viseront des postes d’ingénieurs, ou de concepteur dans un bureau d’études, responsable Environnement, d’ingénieurs QSE d’un chantier, d’un bureau d’études ou d’un armement.

Le MS LICAS dure douze mois. Il est labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), comprend plus de 350 heures d'enseignement et une formation pratique de six mois en entreprise, validée par la soutenance d’une thèse professionnelle.
Les spécificités des Ecoles partenaires couvrent l’ensemble des secteurs d’exploitation du navire selon les cinq axes développés dans le cursus : environnement, écoconception et cycle de vie (ACV), économie du cycle de vie, aspect technologiques et industriels du cycle de vie, construction/ déconstruction, réglementation, gestion de projet.

La formation cible un public désirant acquérir une expertise, une double compétence ou souhaitant approfondir un domaine dans la perspective d’une évolution de carrière.

Le MS LICAS s’adresse à des étudiants en formation initiale ou formation continue. Il est accessible au niveau Bac+5 (titre ingénieur, M2, RNCP niveau 1) ou un M1 + trois ans d’expérience professionnelle.
Il se déroulera à Nantes (Centrale Nantes et ENSM) et inclut un séjour d’étude à Lanvéoc Poulmic (Ecole navale).
Pour plus d’informations et candidater : accéder au site de Centrale Nantes


Jean-Marc Benguigui, enseignant à Centrale Nantes, responsable d’options, jean-marc.benguigui@ec-nantes.fr
Thomas Daday, enseignant-chercheur de l’Ecole Navale, thomas.damay@ecole-navale.fr.
Yann Vachias, coordinateur de la Recherche à l’ENSM, yann.vachias@supmaritime.fr

A propos de Centrale Nantes

Membre du Groupe des Écoles Centrales, Centrale Nantes diplôme des ingénieurs, des étudiants de masters et de doctorats à l’issue de parcours académiques basés sur les développements scientifiques et technologiques les plus actuels et sur les meilleures pratiques du management. Avec des plates-formes de recherche allant de la simulation numérique au bassin d’essais jusqu’au test sur site (site de test en mer SEM-REV), Centrale Nantes a développé une expertise forte dans la formation, la recherche et l'innovation dans le secteur maritime (construction navale, énergies). Créée en 1919, l’École Centrale de Nantes compte sur son campus de 16 ha 2320 étudiants dont 1550 élèves-ingénieurs, 200 élèves-ingénieurs en formation continue et par apprentissage (ITII), 260 doctorants et 400 Masters.

Accéder au site de Centrale Nantes
Parcourir la médiathèque Centrale Nantes

A propos de l’Ecole navale

L’École navale, pôle d’excellence de la marine nationale, des professionnels de la mer, et des sciences  maritimes, propose un enseignement de haut niveau, dans un cadre exceptionnel, au profit d’étudiants de tous horizons et de nombreuses nationalités. Élèves officiers en formation initiale pour la Marine et d’autres administrations, étudiants civils ou militaires en master recherche ou mastères spécialisés, doctorants et post-doctorants, officiers, officiers mariniers et équipages de demain, fonctionnaires d’administrations ainsi qu’étudiants de grandes écoles en formation continue, tous viennent à l’École navale pour ses compétences uniques, qu’il s’agissent des domaines  maritime et technologique et de l’expertise du leadership opérationnel. Creuset depuis 1830 de la formation des futurs chefs de la Marine, l’École navale a su s’ouvrir avec succès sur l’extérieur et se tourne désormais résolument vers l’avenir.

Accéder au site de l'Ecole navale

A propos de l’ENSM

L’ENSM forme des ingénieurs navigants, officiers de la marine marchande, et des ingénieurs spécialisés en ingénierie maritime, Eco-Gestion du Navire (EGN) et Déploiement et Maintenance des systèmes Offshore (DMO). Elle accueille chaque année 1200 élèves et 3 000 stagiaires.

L’école dispose d’une forte connaissance du transport maritime et de nombreux domaines d’expertises : règlementation, facteurs humains, conduite du navire et de ses systèmes complexes. En complément, l’établissement propose des outils pédagogiques de haute technicité : simulateur de navigation manœuvre, simulateur machine, simulateur de positionnement dynamique, pile à combustible permettant de familiariser les étudiants à l’exploitation du navire.

Contacts presse

Ecole Centrale de Nantes : Valérie Chilard, valerie.chilard@ec-nantes.fr, T. +33(0) 6 30 81 70 69
Ecole navale : LV Anne Pitois, dircom@ecole-navale.fr, T. +33(0) 2.98.23.40.11
ENSM : Muriel Mironneau, muriel.mironneau@supmaritime.fr T. +33(0)6 09 85 49 14

Imprimer E-mail

.   .   .   .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs présents sur ce site dans le but de réaliser des statistiques de visites.